Self made man – Mixità

Stories09/07/2019Self made man

SHARE

Quand j’avais 7 ans, j’ai commencé à aller à l’école tout seul et peu de temps après je me suis dit : « Noir, tu dois réussir tout seul dans la vie, sans rien demander à personne, pas même à tes parents et aux autres membres de la famille ». Depuis, dans ma tête, je ne dépends de personne et j’ai presque tout fait moi-même. Bien que je ne demande jamais rien, je n’ai jamais refusé un conseil ni une aide et je suis heureux quand quelqu’un m’écoute et me soutient.

Toutes les personnes qui sont nées et qui ont grandi là où les pères peuvent avoir deux, trois ou quatre épouses et beaucoup d’enfants savent de quoi je parle, parce que là la compétition commence tôt et il faut apprendre à se défendre, parfois même à défendre ses jeunes frères et sœurs. Beaucoup d’enfants naissent dans cette partie du monde, mais nous pouvons dire que seuls quelques-uns sont capables de réussir dans la vie. Chez nous les aides gouvernementales ou autres n’existent pas. Il faut être fort mentalement pour surmonter de nombreux obstacles.

Je crois que je suis l’un des plus chanceux parce que dans ma vie j’ai mené beaucoup de batailles et je les ai toutes gagnées. Dans mon cœur, cependant, il n’y a ni haine ni méchanceté envers personne et chaque fois que je gagne contre quelqu’un, j’essaie de ne pas l’humilier et s’il me donne l’occasion de l’aider, je le fais sans hésiter.


Sy Gallo

Mediatore Interculturale